default_mobilelogo

L'IME Sairigné à Bernis

L'établissement est implanté depuis 42 ans à Bernis dans un village du Gard de 3000 habitants situé à une dizaine de kilomètres au sud de Nîmes et aux portes de la Petite Camargue. Il accueille en mixité et en fonctionnement discontinu (180 jours par an), 50 enfants et adolescents déficients intellectuels âgés de 11 à 20 ans. Certains d'entre eux peuvent être porteurs de troubles associés et notamment de la personnalité.

L'établissement est laïque. Le respect de la dignité et de l'intégrité de la personne est garanti ainsi que le droit à la pratique religieuse tel que défini dans le règlement de fonctionnement.

Historique

IME SairigneSuite à une sollicitation de la DDASS ( Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) du Gard, Mademoiselle Cordes, alors Directrice du Centre de Paris, se voit proposer l'implantation de l'ARERAM dans la région Nîmoise, avec une demande de projet venant en complément d'un IMP ( Institut Médico Pédagogique) Nîmois existant en ½ internat, dont l'agrément pour les garçons s'arrête à 14 ans.

Un dossier est alors constitué et une maison (demeure bourgeoise du siècle dernier) au milieu d'un parc est trouvée. Des travaux importants seront réalisés afin de la rendre compatible avec son affectation.

L'Association, présidée alors par Monsieur de Sairigné s'investit dans ce projet. L'achat de la maison est fait grâce à la Caisse d'Epargne de Nîmes qui s'en porte acquéreur pour le compte de l'ARERAM dès 1967. L'Association en devient véritablement propriétaire en 1973. Ce bien s'agrandit en 1972 par l'achat d'une grange, d'un jardin et d'une vigne, tous mitoyens avec la propriété d'origine.

Les démarches menées à bien, les agréments obtenus et les travaux effectués, l'équipe de base de l'établissement accueille à la rentrée scolaire 69/70, les 18 premiers élèves au Centre Sairigné. Ainsi, sous la nouvelle Présidence de Monsieur Calvino (Président de l'Association), qui avait lui aussi largement participé à l'élaboration de ce dossier, l'Association donnait au nouvel IME (Institut Médico Educatif) le nom du Président promoteur du projet à son origine, décédé entre-temps, le Centre Sairigné.

Evolution de la population, de l'agrément et des services

Au fil des années 70, la population se modifie quelque peu. La création de classes spéciales dans le cadre de l'enseignement, sous tutelle Éducation Nationale des enfants désignés précédemment débiles légers se met en place, la politique d'intégration venant renforcer dans le même temps cette évolution.

Parallèlement, l'organisation de la sectorisation infanto-juvénile dans le département Gardois entraîne des propositions de placement au Centre Sairigné qui précédemment relevaient de l'hospitalisation. La présence de ces enfants relevant de troubles de la personnalité, pour certains importants, amène comme conséquence peu à peu d'aménager l'application de la « Méthode ARERAM ».

La Méthode ARERAM, issue des principes établis par Mlle Simone Ramain est une méthode de rééducation psychomotrice qui s'adresse aux 3 volets de la personnalité : la pensée, le geste et l'affect. Elle s'appuie parallèlement sur le GEPALM - Groupe d'Etude sur la Psychopathologie des Activités Logico-Mathématiques - et l'analyse piagétienne en concevant l'évolution cognitive du sujet comme la construction continue d'outils pour agir sur le réel, l'organiser et le penser.

Pour davantage d'explications sur la méthode et l'évolution de la structure se reporter à l'ouvrage « ARERAM: 45 ans d'une histoire à suivre.... ».

En 1988, après une réflexion assez longue en équipe d'abord, puis au niveau associatif, l'établissement entreprend une double démarche :

  • d'une part la modification de l'agrément pour trouver une formule sans placer le trouble de la personnalité en premier lieu et permettant à l'administration de nous repérer clairement dans la catégorie IME : « ...des enfants dont l'efficience intellectuelle mesurable les situe dans le champ de la déficience ; certains d'entre eux présentant par ailleurs des troubles plus ou moins importants de la personnalité ». C'est cet agrément qui permet au Centre Sairigné de redevenir IME, et qui du reste est reconduit lors du nouveau passage en commission régionale en 1993 à propos de la mise en conformité avec les nouvelles annexes XXIV.
  • d'autre part, l'Association fait la demande à l'Éducation Nationale d'un contrat simple pour l'obtention d'un poste d'instituteur.

L'appellation qui prévaut actuellement n'est plus Centre Sairigné mais IME Sairigné.

L'IME dispose d'un cadre exceptionnel avec un bâtiment principal « château » et des dépendances annexes, le tout dans un parc arboré de plus de 7500 m2.

La configuration des locaux et des espaces extérieurs permet de dissocier les activités des plus jeunes de l'IMP, centrées essentiellement sur le château, des ateliers préprofessionnels situés dans les annexes. L'architecture des bâtiments propose un cadre familial et sécurisant de sorte que les accompagnements comme l'ensemble des prestations se réalisent dans des lieux adaptés, conformes au plus près des aspirations des jeunes accueillis et des professionnels qui les accompagnent.

Une attention particulière est portée aux espaces extérieurs, espaces récréatifs, terrain de sport mais aussi au parc en lui-même car c'est un lieu investi par les enfants et les adolescents comme une aire de découverte, d'exploration mais également comme un lieu de retrait voir de répit par rapport à la vie de groupe.

Chaque fois que cela est possible, nous associons et nous sensibilisons les jeunes à l'entretien des lieux et espaces qu'ils occupent au travers d'activités pratiques qui concernent l'ensemble des groupes de l'IME.

Projets d'amélioration

Un travail spécifique reste à faire et des travaux sont néanmoins à prévoir autour de l'accueil des personnes extérieures à l'établissement : familles, partenaires, etc... car nous ne disposons pas de salle d'attente. Certains locaux demeurent exigus et peu pratiques (secrétariat) et nous avons pour projet d'en améliorer la fonctionnalité.

Le plan pluri-annuel de financement et d'investissement 2011-2015 prévoit certaines améliorations des installations présentes : salle réfectoire/cuisine et salle multi-activités dans la création d'un nouveau bâtiment, réorganisation et réagencement des locaux administratifs, création d'un foyer pour les jeunes de l'IMPro, rénovation des menuiseries, signalétique, ...

Les locaux

Entretien

Les locaux, organisés sur plusieurs niveaux, font l'objet de rénovations importantes afin d'assurer la sécurité et le bien-être des jeunes. Des travaux d'amélioration du cadre de vie et de mise en conformité avec des entreprises agréées, sont réalisés tous les ans et tiennent compte
des priorités et des moyens disponibles.

Trois Agents de service assurent l'entretien courant et la petite maintenance des locaux et des espaces extérieurs.

Hygiène

Deux Agents d'entretien assurent le nettoyage des locaux et l'établissement veille à proposer des formations spécifiques ( HACCP), sensibilisant ce personnel au nettoyage des zones sensibles occupées par les jeunes. Chaque année, l'établissement fait appel à une entreprise adaptée pour effectuer les gros travaux de nettoyage.

Sécurité

L'établissement est soumis au classement ERP – 5ème. Catégorie. Un Référent Sécurité est nommé et veille à mettre en place les dispositifs répondant aux règles et normes établies par les services de protection et de sécurité. Il est aussi responsable de la mise à jour du cahier de sécurité et de la mise en place d'exercices d'évacuation incendie, programmés chaque année.

Restauration

l'établissement garantit l'équilibre et la sécurité alimentaire. Il a le souci d'être non seulement à l'écoute mais aussi de répondre au mieux aux demandes des jeunes mais aussi de proposer un travail autour de la qualité, du goût et de la diversité dans le cadre d'une cuisine traditionnelle.

La restauration est assurée par un personnel de l'IME, qualifié et formé, qui confectionne chaque jour, une soixantaine de repas. Nous bénéficions de l'assistance technique d'une société de restauration. Un responsable de secteur et une diététicienne participent à la commission repas, composée aussi du Directeur, du cuisinier et des jeunes de l'IME.

Des repas à thème ou bio sont régulièrement proposés.

Le service

Les jeunes, encadrés par un ou deux éducateurs durant les temps de repas, assurent le service au moins une fois par semaine. Ils apprennent à servir, mettre la table et débarrasser en fin de repas. Ce temps est considéré comme un temps éducatif où l'on apprend les règles de base en grand groupe. C'est aussi un moment privilégié de partage et d'échanges entre tous.

Transports

L'établissement a en charge la mise en place des transports journaliers des jeunes, suivant des modalités évaluées et précisées à titre individuel dans le projet personnalisé du jeune. Différents moyens de transports (taxi, bus, navette interne), sont utilisés et font l'objet d'un usage progressif dans le cadre de l'autonomie du jeune par le biais d'un apprentissage.

  • Le taxi : les transports par compagnies de taxis concernent les plus jeunes et/ou les plus en difficultés.
  • Navette de l'institution : ce véhicule est mis à disposition pour certains parcours spécifiques (jeunes pris en charge à temps partiel dans l'établissement ou mises en stage, ...)
  • Les transports en bus de ligne et/ou scolaires : leur utilisation permet de concrétiser et valider la progression en termes d'autonomie.
  • Véhicules de l'établissement : une flotte de véhicules est à disposition des activités éducatives et techniques et peut-être utilisée dans le cadre de sorties spécifiques avec les jeunes (transfert, rencontres sport adapté et autres ...)

La prise en compte de l'individualisation des transports, constitue une véritable étape pour le jeune dans son projet mais aussi souvent pour la famille.

IME Sairigné

IME BernisAvenue de la Vaunage - BP4

30620 Bernis

Tél.: 04 66 71 14 16

Fax : 04 66 71 14 61

E.mail : ime-sairigne@areram-gard.fr

SESSAD "Le Petit Passage"

SESSAD Vauvert37 Avenue Victor Hugo

30600 VAUVERT

Tél. : 04 66 80 17 82

Fax : 04 66 71 14 61

E.mail : sessad-lepetitpassage@areram-gard.fr